Partager Marionnet partage mail

Cépages oubliés

€13.75

Quantité : + - 1 caisse de 6 bouteilles

Ajouter Ajouter Ajouter à ma liste favorite_border
Description

Ce vin issu d'un cépage qui a complètement disparu : « le Gamay de Bouze » est une vigne d'origine Bourguignonne, de Bouze-lès-Beaune. Son originalité est de donner des grains de raisins à jus rouges et non à jus blancs. Il faut vraiment le découvrir car il a une matière superbe, avec beaucoup d'élégance.

On obtient ici un vin très dense, avec une couleur intense très foncée débordant d'arômes de fruits noirs. On découvre tout d'un coup, ce vin spectaculaire que l'on buvait autrefois avec sa force, et aussi son élégance. Ses tanins sont très présents mais ronds et harmonieux. Sa densité et sa structure sont impressionnantes et ne se comparent à aucun autre Gamay existant.

C'est le compagnon des casse-croûte généreux et des viandes en sauces ou gibiers d'une cuisine authentique.

ORIGINE ET CEPAGE

Ce vin a été réalisé à partir du Gamay de Bouze, vieux cépage traditionnel de la Vallée du Cher et d'origine bourguignone. Cette variété, qui se distingue du Gamay à jus blanc classique (celui du Beaujolais et aussi de la Touraine), était un des cépages de base de notre région au siècle dernier et même, jusqu'aux années 1960 -70.
D'après le traité d'ampélographie de Viala-Vermorel, cette variété a pris naissance en Côte-d'Or, vraisemblablement à Bouze, petit village des environs de Beaune. C'est un Gamay à jus rouge, le plus anciennement connu, et le père de tous les autres (Chaudenay et
Fréaux). 

Le jus de ses raisins était très coloré, et donnait à l'époque des vins plutôt rustiques mais recherchés pour leur générosité. L'I.N.A.O.,
dans un premier temps, réduisit son importance, en le tolérant en proportion réduite (15%) dans le Gamay à jus blanc, puis l'exclut
complètement des cépages recommandés, au début des années 80. Cette variété a aujourd'hui pratiquement disparu, et c'est tout à fait par hasard que j'ai pu en retrouver une parcelle.

SOL

En 2004, deux lieux sont en production. Le premier d'un hectare est composé d'argile à silex moyens, avec très peu de sol. Le second par contre, possède des sables siliceux profonds qui reposent sur l'argile.

VINIFICATION

La vendange est en totalité cueillie à la main. Les grappes sont déposées dans des paniers, après avoir subi un tri sévère. Ceux-ci sont ensuite emmenés à la cave, où ils sont vidés un par un, en cuve inox, sous atmosphère de gaz carbonique. La fermentation « intracellulaire » qui est réalisée dans un milieu totalement naturel (en général sans apport de soufre) dure 5 à 6 jours environ. La transformation du jus en vin, se réalise donc en grande partie à l'intérieur de chaque grain de raisin, et sans aucun levurage. Après décuvage, les fermentations alcooliques et malo-lactiques se terminent rapidement. La mise en bouteilles est réalisée au mois de mars suivant la récolte après le passage du froid hivernal.

Partager Marionnet partage mail
product1 Comparer
Ajouter Ajouter Ajouter à ma liste favorite_border
Cépages oubliés€13.75
Cuvée Spéciale
Quantité : + - 1 caisse de 6 bouteilles
Description

ORIGINE ET CEPAGE

Ce vin a été réalisé à partir du Gamay de Bouze, vieux cépage traditionnel de la Vallée du Cher et d'origine bourguignone. Cette variété, qui se distingue du Gamay à jus blanc classique (celui du Beaujolais et aussi de la Touraine), était un des cépages de base de notre région au siècle dernier et même, jusqu'aux années 1960 -70.
D'après le traité d'ampélographie de Viala-Vermorel, cette variété a pris naissance en Côte-d'Or, vraisemblablement à Bouze, petit village des environs de Beaune. C'est un Gamay à jus rouge, le plus anciennement connu, et le père de tous les autres (Chaudenay et
Fréaux). 

Le jus de ses raisins était très coloré, et donnait à l'époque des vins plutôt rustiques mais recherchés pour leur générosité. L'I.N.A.O.,
dans un premier temps, réduisit son importance, en le tolérant en proportion réduite (15%) dans le Gamay à jus blanc, puis l'exclut
complètement des cépages recommandés, au début des années 80. Cette variété a aujourd'hui pratiquement disparu, et c'est tout à fait par hasard que j'ai pu en retrouver une parcelle.

SOL

En 2004, deux lieux sont en production. Le premier d'un hectare est composé d'argile à silex moyens, avec très peu de sol. Le second par contre, possède des sables siliceux profonds qui reposent sur l'argile.

VINIFICATION

La vendange est en totalité cueillie à la main. Les grappes sont déposées dans des paniers, après avoir subi un tri sévère. Ceux-ci sont ensuite emmenés à la cave, où ils sont vidés un par un, en cuve inox, sous atmosphère de gaz carbonique. La fermentation « intracellulaire » qui est réalisée dans un milieu totalement naturel (en général sans apport de soufre) dure 5 à 6 jours environ. La transformation du jus en vin, se réalise donc en grande partie à l'intérieur de chaque grain de raisin, et sans aucun levurage. Après décuvage, les fermentations alcooliques et malo-lactiques se terminent rapidement. La mise en bouteilles est réalisée au mois de mars suivant la récolte après le passage du froid hivernal.

Marionnet Millésime Millésime

---


Marionnet Capacité Capacité

75 cl


Marionnet Quantité par carton Quantité par carton

6


Marionnet Prix d’une bouteille Prix d’une bouteille

16.50€


Marionnet Cuvée Cuvée

Cuvée Spéciale


Conseils

Il faut le servir un peu frais 12° lorsqu'il est jeune. Il peut se garder très longtemps (30 à 40 ans) et sa structure lui permet de nous réserver de belles surprises au fil des années.

Dans la même catégorie

Gamay vieilles vignes 9 € 17

Cuvée Gourmande

Gamay vieilles vignes

9 € 17

Première vendange 11 € 25

Cuvée Spéciale

Première vendange

11 € 25

Renaissance 15 € 83

Cuvée Spéciale

Renaissance

15 € 83

Gamay Charmoise 7 € 58

Cuvée Gourmande

Gamay Charmoise

7 € 58

Rosé 7 € 58

Cuvée Gourmande

Rosé

7 € 58

My favorite products.

No favorite products have been determined just yet.

favorite_border 0