vignes

The Domaine

Henry and Jean-Sebastien Marionnet, wine makers

The Marionnet family arrived in Soings, oriental part of the Touraine region 30km south of Blois, in the middle of the last century.
Story

The vineyard has been entirely replanted and enlarged between 1967 and 1978. Today’s global surface is 60 hectares for a production of 350 000 bottles.

The cellar is entirely equipped with stainless steel containers. The vinification methods occuring at Domaine la Charmoise are all ‘special’ and different from classical methods; which confers original qualities and properties to these wines.

Geographical situation

Encépagement

The Domaine of la Chamoise is in its majority planted with black Gamay with white juice for red wines and Sauvignon for white wines.

The black Gamay white juice covers a surface of 33 hectares. The vine of massal selection has been planted between 1967 and 1978. The average returns are approximately 40 hl/ha.
Le Sauvignon occupe au Domaine une superficie de 20 ha. Les vignes de sélection massale ont été plantées pour la plupart entre 1967 et 1982. Les rendements moyens sont d’environ 40 hl/ha.

Sol

The soil is of type ‘perruches’, meaning it is constituted of flint with more or less of silica and gravel.
The Domain is located on the most elevated point, between North Loire and South Cher.

Climate

Thanks to its position at the most eastern part of the Touraine region, the Domain benefits from a more continental climate, therefore ideal for Gamay and Sauvignon grapes.
In addition, a favorable microclimate ensures both an excellent maturity and a good protection towards spring frosts.

Situation géographique

Nos labels

Le collège culinaire de France

Seul collectif militant et indépendant qui réunit à ce jour plus de 2000 « restaurants de qualité » et plus de 1000 « producteurs artisans de qualité », le Collège Culinaire de France s'est donné comme vocation d'incarner et de mettre en valeur l'héritage et l'avenir du patrimoine culinaire artisanal.

Face à l'industrialisation et à la standardisation alimentaire, le Collège Culinaire de France veut faire émerger un nouvel éco-système fondé sur l'artisanat et la diversité culinaire.

En 2011, 15 chefs français reconnus pour l'excellence de leur savoir-faire par beaucoup dans le monde entier, se sont réunis sur ce projet, conscients de la responsabilité particulière de la France en matière de gastronomie par son histoire et l'extraordinaire diversité de ses terroirs, de ses produits et de son savoir-faire artisanal.

12 de cœur

La première opération caritative nationale de vignerons et producteurs français.
L'objectif de cette opération est de mobiliser les professionnels du monde viticole sur tout le territoire pour collecter des fonds au profit des Restos du Cœur. Grâce au site Internet 12decoeur.com, chaque producteur a la possibilité d’effectuer en ligne un don financier correspondant à la valeur de 12 bouteilles de vin qui lui tiennent le plus à cœur et/ou de proposer à la vente ces mêmes 12 bouteilles de vin lors d’un évènement national.

Produits en conversion vers l'agriculture biologique

Lorsqu’un agriculteur décide de produire bio, il doit respecter des règles strictes et suivre notamment une période de conversion. La conversion correspond à la période de transition entre un mode de production conventionnel et l’obtention de la certification « agriculture biologique ».

L’opérateur suit les règles de production de l’agriculture biologique sous le contrôle d’un organisme certificateur (ecocert), mais ne bénéficie pas encore de la mention « bio » pour ses produits.

Cette période est de 3 ans dans le vignoble. A partir du début de la conversion, le domaine est régulièrement contrôlé par un organisme certificateur, afin de vérifier la conformité des pratiques à la réglementation bio.
A partir de la deuxième année de conversion, les vins obtenus peuvent bénéficier de la mention « En conversion vers l’agriculture biologique ».

en